Reçu de la brasserie Hohl en 1927

Imaginez : nous sommes aux lendemains de cette incroyable fête du premier mai 1927… Dure matinée !
En plus, maintenant il faut payer les factures.Payons d’abord les bières de la brasserie lyonnaise de André Hohl. Heureusement que la mairie a subventionné parce que ça fait déjà 120 francs !

Reçu imprimé par Charpentier à Aubusson et signé par Seidenbinder, le 3 mai 1927.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*