Camille DEMAY, mort pour la France le 9 septembre 1914

Aujourd’hui, nous pouvons mettre un visage sur une fiche Mort pour la France. Au cimetière d’Aubusson, la plaque sur la tombe de Camille Demay est assez parlante : Camille était ingénieur-électricien dans le civil, il habitait dans la maison familiale au 39 rue de la Terrade et a été mobilisé comme Sapeur-télégraphiste au 7éme Régiment du Génie.

La date de son décès, un mois après la déclaration de Guerre, est théorique puisque Camille est déclaré disparu par jugement du tribunal d’Aubusson seulement le 18 septembre 1920. La sépulture, pour autant qu’elle soit l’une des plus grandes des MPLF d’Aubusson, est donc vide.

demay1

demay2

On peut noter aussi que son père, Jean Emile Demay, né le 13 septembre 1864 était receveur municipal à la mairie d’Aubusson. Il a été fait chevalier de la Légion d’Honneur le 15 janvier 1933 pendant le mandat de Camille Benassy.

emiledemay

1 Commentaire le Francisco Largo Caballero, en prison à Aubusson

  1. Cette histoire met en avant patrimoine et savoir-faire local, puisqu’une reproduction de Guernica faite par Katz industrie va être installée à Crocq
    http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/creuse/2015/11/01/une-belle-reproduction-de-luvre-phare-de-pablo-picasso-est-en-cours-de-fabrication-chez-katz_11645791.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*