Carton de tapisserie XVIIIéme

Nous avons parlé du Carton de Tapisserie XIXéme, petite peinture gouachée ou huilée, dont les couleurs sont parfaitement définies. les éditions IMAGES INNEES ont continué leur oeuvre de transmission du patrimoine local en éditant cette fois une petite figure XVIIIéme en Carte Postale. Quelques explications donc.

Contrairement à la définition précise des couleurs du XIXéme siècle, le carton de tapisserie XVIIIéme est juste une sanguine, parfois dessiné à la suie, sur carton ou papier parfois recyclé : dos de pages de livres…
Il n’y a aucune description de couleurs et c’est le tapissier (le mot « lissier » n’est pas utilisé à Aubusson à cette époque) ou l’assortisseur qui a tout pouvoir de décision sur le choix de couleurs du tissage dans le magasin des laines. Immense responsabilité d’un métier qui, petit à petit, va perdre ses lettres de noblesse…
Ces cartons, pour être conservés, étaient souvent coupés en 40 cm (la largeur de tissage pour un tapissier) et roulés, ce qui, hors le temps passé, les rend plutôt rares en bon état aujourd’hui..

La sixième carte postale éditée par IMAGES INNEES.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*