Aubusson et Guéret dans « la Géographie illustrée de la France et de ses colonies » de Jules Verne en 1868

En 1868, Jules Verne et  Théophile Lavallée font paraître chez le fameux éditeur Hetzel un énorme travail illustré de 768 pages, « la Géographie illustrée de la France et de ses colonies« , faisant le tour de la France. Les villes de Creuse comparées nous rappellent de vieilles polémiques sur l’établissement de la préfecture à Guéret autour de 1790. On sent dans ce texte que, prés de 80 ans après la création des départements, le déséquilibre reste vivace : Par rapport à la préfecture, Aubusson a une population supérieure de 1500 habitants, c’est une ville industrielle dont la tapisserie a « fait sa richesse et sa réputation« . Guéret est une « petite ville, assez pittoresque » qui « n’a aucun édifice moderne » et est plutôt dépeinte comme une ville passéiste (vielles fortifications, anciennes murailles, mérite l’attention des archéologues, etc.). Jules Verne, en homme de lettres, avait dû se fier à l’étymologie du mot « Guéret » et à l’origine du nom de la ville synonyme de jachère.

aubuss

gueret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*