Pierre HUCHICHE, mort pour la France, en Mer

Vous avez pleuré à la romance du Titanic ? Mon histoire de ce jour est plus réaliste : Le au soir, le Provence II part de Toulon pour Salonique avec 1 700 hommes encore inexpérimentés du 3ème régiment colonial entassés dans les soutes. 3 jours plus tard, il est torpillé au large du cap Matapan, en Méditerranée, par le sous-marin allemand U 35. Le navire sombre en 17 minutes, faisant officiellement 912 victimes, dont le commandant qui avait demandé qu’on débarque 1 100 personnes en raison du manque de brassières de sauvetage.

Le Miroir numéro 104, page 4 : Transport de troupes à bord du paquebot La Provence.

Certains en réchappent, comme Alexandre Gautier ou le Médecin CLUNET qui racontera en ces termes le 26 Février 1916  :
 » l’affolement commence environ 5 minutes après le torpillage alors que le bateau est à peine enfoncé à l’arrière et semble immobile et parait devoir supporter son avarie. Cet affolement demeure silencieux : pas de cris, seulement quelques râles de gens étouffés et étranglés dans la presse des escaliers. Des hommes, frappés de stupeur, immobiles sur le pont, ou la plupart très agités se livrent à des actes déraisonnables. Certains s’entassent sur les embarcations, sur le pont, sans essayer de les mettre à la mer, d’autres montent dans les haubans de la mâture ; d’autres encore tirent des coups de revolvers et des coups de fusils en l’air « 

LE PELERIN 26 MARS 1916 N°2035 DESSIN DAMBLANS 001.jpg2.

Le Pèlerin du 26 Mars 1916

Un aubussonnais ne reviendra pas de ce voyage. : Le tampon apposé sur la fiche « Mort pour la France » de Pierre Victor HUCHICHE, né le 28 Avril 1885 à Aubusson, est signe d’une mort collective. La plupart des inscriptions MPF sont manuelles puisqu’individuelles. Même dans le cas de la catastrophe de St Michel de Maurienne, comme on l’a vu pour Lucien Delmas et malgré le nombre de tués, c’était écrit à la main. La mention « naufragé de la PROVENCE II le 26 février 1916 » est inscrite au tampon tellement le nombre de décès était important et l’on imagine le travail du préposé qui a dû tamponner ces plus de 900 fiches : Pierre, incorporé au 3ème Régiment d’infanterie coloniale, a disparu lors du naufrage de ce transporteur de troupes.

huchiche

D’après le dénombrement 1911, Pierre Victor Huchiche habitait rue du Gaz et était tapissier chez Tabard. Sa femme, Léonie, couturière, était née à Commentry, ce qui explique peut-être que Pierre soit aussi sur le monument aux morts de cette ville. Ils avaient une fille née en 1910.

 

1 Commentaire le Francisco Largo Caballero, en prison à Aubusson

  1. Cette histoire met en avant patrimoine et savoir-faire local, puisqu’une reproduction de Guernica faite par Katz industrie va être installée à Crocq
    http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/creuse/2015/11/01/une-belle-reproduction-de-luvre-phare-de-pablo-picasso-est-en-cours-de-fabrication-chez-katz_11645791.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*