Un Aubusson chez Mary Higgins Clark

Dans la série des Aubusson en littérature, « Ce que vivent les roses » (Let Me Call You Sweetheart) est un roman policier américain de Mary Higgins Clark paru en 1995. La grande prêtresse du policier à l’eau de roses, dans le top 10 des auteurs les plus lus en 2016, n’oublie pas de placer des Aubusson pour situer le niveau de raffinement d’une demeure.

« La maison des Hamilton n’était pas grande, mais d’un goût exquis, bourrée d’objets d’art que les propriétaires avaient rassemblés au fil des ans. Le regard de Jason s’était arrêté sur un sceau de Fabergé en saphir bleu monté sur un œuf d’or. Ce dernier ainsi qu’une ravissante tapisserie d’Aubusson d’un mètre sur un mètre cinquante ornée d’une rosace centrale étaient les deux pièces qui avaient éveillé sa convoitise. […]

[…] Jason savait que Maddie ne faisait pas la différence entre un Aubusson et un tapis à dix dollars, mais c’était une de ces rares créatures qui mettent toute leur fierté dans leur travail et aiment la perfection. En dix ans, elle n’avait jamais ébréché une tasse.
Jason sourit en imaginant la réaction de Maddie lorsqu’elle verrait la tapisserie d’Aubusson accrochée dans l’entrée et le sceau de Fabergé dans la chambre principale. Il n’y a donc pas assez de fourbi à dépoussiérer ? se demanderait-elle tout en s’affairant à sa tâche. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*