Alfred Jean Baptiste Emile LAC, Mort pour la France – 1914

Continuons notre hommage aux jeunes de nos contrées, embarqués dans la première guerre mondiale : Alfred Jean Baptiste Emile LAC est né le 13 janvier 1890, il était le fils de Jean Pierre LAC, d’abord garde-barrière à Bussière-Dunoise puis à Aubusson. Comme de nombreux creusois, il a été incorporé au 78ème Régiment d’infanterie puisque deux bataillons étaient à Limoges et un à Guéret. Il est décédé à l’âge de 24 ans le 28 Août 1914, sur un des premiers conflits de la guerre, à Raucourt dans les Ardennes. Ce jour est d’ailleurs considéré comme le jour le plus meurtrier de 14-18 pour la Haute-Vienne (lire cet article). Baptiste fait partie des 39 tués du 78ème R.I. ce jour.

C’est sa tombe au cimetière d’Aubusson qui m’a interpellé puisque la plaque est en porcelaine avec une photographie, ce qui est somme toute assez rare. Par contre, sans entretien, elle est recouverte de graviers.

lac

En fonction de son âge, Alfred Jean Baptiste a été incorporé le 6 octobre 1911 et fait donc partie des appelés qui ont été maintenus sous les drapeaux à l’arrivée de la Guerre. On peut lire sur sa fiche matricule qu’il a été nommé Caporal le 14 Avril 1912 et sergent le 29 Septembre 1912. Il est passé dans la réserve en 1913 puis a été rappelé à la date du décret de mobilisation. Il a disparu à Raucourt, c’est donc un jugement déclaratif du tribunal d’Aubusson du 13 Octobre 1920 qui le déclare Mort pour la France. La tombe doit donc être vide.

lac2

 

lacmpf

Ci-dessus sa fiche Mort Pour la France qui stipule le jugement et ci-dessous l’inscription sur le Monument aux Morts de la ville, dans la catégorie sous-officier, où l’on peut voir que l’initiale du prénom est celle d’Alfred et non de Baptiste comme au cimetière. Prénom d’état civil contre prénom d’usage ? C’était souvent le cas.

lac3

Enfin, la carte de la journée du 28 Août 1914 (tiré de l’excellent site sur le 78éme à voir ici)

 

En lien :

L’historique du 78éme Régiment d’infanterie de Limoges/Guéret ( à noter que Alfred Baptiste LAC n’est pas signalé au tableau d’honneur)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*