Pierre (?) Chaumeil, mort pour la France – 1914

Le 152e régiment d’infanterie de Colmar a été surnommé régiment des Diables Rouges par les Allemands au cours des combats de l’Hartmannswillerkopf en 1915. En 1918, il sera le premier régiment de France métropolitaine à recevoir la fourragère de la Légion d’honneur.

Un homme, enrôlé au 152 RI, n’aura pas vu ces honneurs, un aubussonnais : Pierre Chaumeil. Mais est-ce bien de lui que l’on parle ? Si l’on se réfère à sa sépulture,  sur une de ces exceptionnelles plaques en porcelaine qui restent en état, Pierre Chaumeil a été tué à l’ennemi le 1er Septembre 1914 à Sulzback, un mois après la mobilisation.

chaumeil

Sauf que si l’on va devant le monument aux morts de la ville, on trouve un Chaumeil mais une fois de plus avec une initiale différente : H.

chaumeilmm

La seule fiche Mort pour la France qui peut correspondre est celle de Henri Joseph CHAUMEIL, enrôlé au 152ème régiment et bien décédé le 1er Septembre 1914 à Sulzbach en Alsace. On peut voir qu’il est né en 1893 et qu’il avait donc bien 21 ans comme la plaque du cimetière le stipule.

mpfchaumeil

Sa fiche matricule ne nous en apprend pas plus sur l’erreur de prénoms. Elle nous informe par contre sur le fait que notre soldat était tapissier, comme de nombreux autres Morts pour la France aubussonnais.

fmchaumeil

fmchaumeil2

 

Cela parait donc bien être la même personne sur la sépulture et le monument . Reste le mystère du prénom différent : prénom déclaré et prénom d’usage ? erreur sur la tombe ? Si vous avez des infos, des contacts, des pistes qui peuvent dérouler ce fil et nous permettre de comprendre, vous pouvez laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*