Mes erreurs Quiz dans le MOOC « EFAN Formateur d’Adultes »

La fin de ce Mooc était le 30 Novembre, en plus d’en faire un compte-rendu, il reste donc à recevoir l’attestation. J’ai de bons indicateurs pour cette réception, la barre était placée à 50% de réussite des Quiz et je suis à 93%. Pourquoi ce ridicule 93 % ? Rater trois questions sur l’ensemble, même si ça fait 7%, c’est se dire que quelque chose n’est pas compris et qu’il faut donc reprendre.

Pour me dédouaner (ben oui quoi ? un mauvais élève se cherche toujours un bonne excuse), je trouve mes réponses ratées discutables, (oh facile JN, le c’est la faute du prof 😉 ) en particulier le lien entre formation Multimodale et F.O.A.D. : D’accord pour dire que la formation multimodale n’est pas QUE de la FOAD mais les liens me paraissent plus complexes que ça et du coup, soit cela n’était pas assez creusé dans le MOOC (de nombreux formateurs ont une expérience en FOAD et mesurer la différence, l’évolution aurait permis de comprendre ce que l’on a a faire), soit il restait discutable ( « L’étude sur les systèmes de formation multimodale en région Aquitaine » , de Jean Vanderspelden, considère la Formation multimodale comme un mixte des 4 territoires FOAD.) A suivre et à se documenter donc.

Ma deuxième erreur porte sur « La curation se traduit par une éditorialisation de contenus existants sur le Web. » où il fallait répondre oui alors que je considère que, là aussi, c’est plus complexe : la curation d’après Wikipédia, c’est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. Pour moi, l’éditorialisation a un aspect valeur ajoutée mais avec un aspect restrictif personnel : je donne mon avis sur la ressource sélectionnée comme une équipe éditoriale le ferait pour un livre ou une revue, alors que la curation a un aspect ouvert avec ses possibilités de partage. Je lis dans cette erreur l’impact de mon travail d’éditeur : éditer pour moi, c’est vendre, pas partager …

La dernière erreur porte sur les postures du formateur à l’ère du numérique. Je n’ai pas coché le fait qu’il était 

prog

2 commentaires


  1. Je suis impressionnée !! Un si bon résultat en suivant tant de MOOCs et en étant très actif ! Comment avez-vous fait ?
    De mon côté, j’ai eu du mal à m’organiser et donc à contribuer et collaborer comme je l’aurais voulu …
    Bref si vous avez un secret, je suis preneuse ! 😉
    Félicitations !

    Répondre

  2. Merci 😉
    Un secret ? en 1. ne pas dormir, en 2. ne pas dormir, en 3. ne pas ..rrrrrrr….

    Non, pas de secret en fait : pour certaines réponses aux quiz, mon expérience suffisait (Formateur d’Adultes depuis 28 ans et « suiveur du Numérique » depuis presque 20 ans !) . Pour le reste, la plupart des réponses étaient dans les données du MOOC et pour les plus complexes, une recherche éclairait parfois (pas toujours, la preuve avec cet article).
    Si, un secret quand même : vous noterez que je ne parle plus que d’un MOOC à la fois. Même si je m’inscris à plusieurs, que j’essaye de suivre, je fais le choix de me plonger réellement dans un seul et de vraiment approfondir. Pour ça, et parce que je suis comme tout le monde, avec un travail, une famille, deux associations, etc… j’y consacre en fait tous les petits temps morts d’une journée : une pause café permet de se tenir au courant des nouveautés sur le forum, un passage le matin avant de partir permet de laisser un petit mot, à la pause de midi certains jours où je suis seul dans mes centres de campagne la lecture de vidéos, un moment le soir et c’est un nouvel article ici … Le temps c’est relatif, on a plein de petits interstices à remplir comme ça, je préfère en faire quelque chose qui me tire vers le haut et les MOOCs répondent bien à ça.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *