Créer un “Escape Mail” pour recruter des Apprenants

Je suis coordonnateur d’une action capacitante numérique pour le Greta du Limousin à l’initiative du département de la Creuse. Cette action est en phase de recrutement d’apprenants. Pour cela, une journée test a été organisée.

Ce recrutement, ouvert à tous demandeur d’emploi, ne se base pas sur des connaissances ou compétences techniques préalables puisque l’action prévoit une montée en compétences. Par contre, nous avons mis en place des tests à partir de pré-requis en compétences transversales. J’ai donc prévu diverses activités observables, tournants autour de la Collaboration, de la Communication, de la Créativité et de la capacité à résoudre des problèmes.

Dans ce cadre, l’idée d’un Escape Game s’est vite imposé puis qu’il permet de mettre en situation de résolution de problèmes, de collaboration et cela avec une preuve évidente de réussite ou non.

Mais pour cela, il me fallait un contexte lié au thème de la journée.

Plutôt que de travailler sur la notion d’enfermement ou de recherche d’énigmes sur un thème décalé, je suis parti de l’idée qu’un mail aurait du être envoyé aux futurs apprenants avec une instruction précise. Ce mail n’a pas été envoyé car, suite à une mauvaise manipulation, nous avons perdu l’accès à notre messagerie. Comme les apprenants doivent s’insérer dans le domaine du numérique, on fait appel à eux pour nous aider à cracker cette messagerie et donc retrouver les instructions prévues.

1. Créer la messagerie

J’ai d’abord créé un mail sur Gmail.com Cela permet d’avoir la base des recherches : les apprenants doivent retrouver 3 éléments :

  • 1. la plateforme de mail utilisée,
  • 2. l’identifiant du mail,
  • 3. son mot de passe.

Sur cette messagerie, j’ai envoyé un mail titré “Aux futurs apprenants”. Ce mail demandait aux inscrits d’envoyer leur nom, leur adresse de messagerie et leur demande d’engagement sur la formation prévue.

2. Créer les énigmes

Puis il fallait que je crée les énigmes qui permettaient de retrouver ces 3 données. J’ai joué sur des énigmes liées à l’informatique et au numérique.

Les apprenants avaient en leur possession une enveloppe qui reprenaient des données sur la formation : emploi du temps, liste de parcours de formation, photographies de cours et de lieux de formations, liste de formateurs et quelques exemples de code informatique ou non.

Ces dossiers avaient l’avantage d’expliquer la formation aux futurs apprenants mais aussi de cacher les énigmes.

Afin de ne pas passer trop de temps sur l’activité, j’ai normé les recherches grâce à une fiche récapitulative sur laquelle on retrouvait des cases vierges à remplir en fonction des mots et données recherchées. Cela facilitait la vérification et donnait un indice supplémentaire.

Sur certaines recherches, j’ai doublé les possibilités : Pour retrouver la plateforme de mail, j’ai donné un texte codé ainsi qu’un QrCode. Les deux donnaient la solution. Certains inscrits étaient contents d’utiliser leur smartphone sur le QrCode pour trouver la réponse rapidement mais le même code était réutilisé ailleurs, ce qui fait que le temps gagné était perdu à un autre moment.

Pour l’identifiant de connexion au mail, j’ai utilisé deux mots à trouver deux façons différentes : un mot codé en binaire et un autre mot codé grâce à 6 photographies de lieux potentiels de formations qui cachaient des lettres. une septième photographie donnait un code de décalage sur l’alphabet : un avocat (A vaut K) qui a donné pas mal de fil à retordre aux groupes .

Pour le mot de passe, il était composite : Il fallait d’abord calculer le nombre d’heures de formation prévisionnel à partir d’un emploi du temps prévisionnel, puis lire et décrypter un mot à partir d’un code sur une liste de parcours de formation potentiels. Enfin les apprenants devaient retrouver la date de début du stage grâce à un codage numérique.

3. Tester l’Escape Mail

J’ai d’abord testé cet Escape Mail en famille puis avec un groupe d’apprenants sur une action d’insertion. Tout le monde s’est pris au jeu et, après quelques stratégies que je n’avais pas prévu (évidemment sinon le côté Game ne serait pas réaliste) et quelques ajustements, j’ai préparé mes enveloppes.

4. Le jour du recrutement

La convocation par mail des futurs apprenants précisait qu’on allait passer une journée de tests individuels et collectifs. Après présentations, tests de positionnements divers, l’Escape Mail a joué son rôle : tout le monde s’est pris au jeu et a compris le sens du travail demandé.

Par groupe de 4, avec un ordinateur connecté et l’enveloppe, les inscrits, qui ne se connaissaient pas au préalable, se sont mis à échanger, chercher, comprendre, démontrer, partager. L’équipe pédagogique a pu ainsi observer les comportements individuels et collectifs et noter des habiletés particulières. La première équipe à envoyer ses mails était très fière de sa réussite, de quoi ajouter à l’idée de parcours de construction vers l’insertion en reprenant confiance en ses capacités.

En fin d’épreuves, nous avons demandé à chacun de donner leur avis sur les compétences des inscrits qui composaient leur groupe, sur le principe d’une évaluation des compétences transversales par les pairs. Etre à la fois participant et évaluateur a mis les inscrits dans une position de responsabilité intéressante comme indicateur supplémentaire de compétences et donc de recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.