Utiliser les Open Badges pour certifier des compétences

Dans le cadre d’un appel d’offre du département de la Creuse, notre objectif est de certifier les compétences des apprenants de façon habituelle : certification PIX, diplôme ou titre, etc mais aussi de façon innovante sur le schéma d’un “marché de compétences” dont j’ai déjà parlé.

On se devait donc de modulariser non seulement le parcours de formation mais aussi les certifications. Eric Durand, le coordonnateur de l’action pour le Réseau TELA (réseau des Tiers-lieux Creusois), étant aussi fan que moi de l’idée des Open Badges, c’est naturellement que ce système s’est imposé.

Sauf que l’idée, c’est bien mais la mise en oeuvre parfois n’est pas si simple. (Oui, bon si ça se trouve, on ne sera pas missionné pour ça mais ça me servira sur d’autres formations).

Il y a quelques temps, j’avais testé les badges Microsoft et le Backpack de Mozilla mais le système a depuis évolué (C’est bien d’être en avance mais sur le net, faut suivre). Mark Surman signalait au mois d’Août dernier que : “dans la mesure où Mozilla joue un rôle moins central dans les travaux d’Open Badges, il va également quitter le rôle de fournisseur de services direct. Après deux années de gestion prudente de Digitalme, nous allons retirer le sac à dos Mozilla et aider les utilisateurs à migrer vers la plate-forme gratuite et ouverte Badgr de Concentric Sky.” Il me fallait tester de nouveaux outils et de nouvelles méthodes (Oooh Mince alors !!! 😉 ).

badgesbat

Mes derniers badges distribués en cours : à condition d’avoir de super-compétences !

Reprenons donc le parcours à mener pour créer des Open badges facilement (si, si, vous allez voir …)

1 . Modulariser et hiérarchiser ses objectifs pédagogiques :

La notion d’objectifs et de parcours de formation est évidemment essentielle. Notre but étant de faire acquérir des compétences liées en cascade, encore faut-il voir de quelle façon elles peuvent s’agencer ? Je me suis servi pour cela d’un outil de carte mentale, en partant d’une compétence globale et en la découpant en micro-compétences observables. Ces micro-compétences peuvent être des critères d’obtention d’un badge général ou bien être l’objet d’un badge spécifique. Je n’entre pas dans le débat sur l’intérêt d’évaluer des micro-compétences, c’est pour moi un choix de formateur en fonction de son public. Personnellement, mes apprenants sont souvent des personnes en difficulté et travailler la confiance en soi est essentiel. La validation de micro-compétences est un chemin intéressant pour cela.

En ce qui concerne le côté “Certification définitive” des badges, d’abord Badgr permet de leur allouer une durée de vie, ensuite Simon Tournerie, au cours d’un échange sur le Slack du groupe P@tchW0rk avec Nicolas Gaube sur ce sujet, a apporté une idée intéressante : Donner en premier lieu un badge noir et blanc puis le badge en couleur quand l’acquisition de compétences est vérifiée deux fois. A tester.

Pour vous aider à créer vos badges, vous pouvez aussi vous servir de cette fiche téléchargeable ici (A noter qu’avec ça, vous pouvez démarrer l’usage des open badges juste avec un crayon et un papier).

2 . Créer ses badges graphiquement

Une fois les badges nommés, il faut les visualiser. Nous verrons que la plateforme Badgr propose des images de badges très simples. Cela peut suffire pour démarrer mais si vos badges sont moches, ils ne donneront pas beaucoup envie. L’idée, c’est d’avoir de jolis badges qui montrent au mieux les compétences associées. Si vous avez des talents de graphiste ou un pro à vos côtés, vous pouvez évidemment faire des badges très design. Sinon vous pouvez vous amuser avec des sites comme https://www.makebadg.es/ ou https://badge.design/

156016029882

Badge à message subliminal créé avec Badge.design

3 . Ouvrir un compte sur https://badgr.io/

Il existe plusieurs plateformes et systèmes de création d’open badges. Cela peut même être fait de A à Z. Certaines plateformes simplifient la création mais elles peuvent être très limitées, voire carrément scandaleuses sur l’aspect “faire du fric avec du libre”. La plateforme Badgr, construite en open source, permet à la fois de créer des émetteurs de badges (institution porteuse), des badges évidemment et de les organiser ou non en parcours d’apprentissage puis de les lier à des classes. Pour les apprenants destinataires, Badgr permet de stocker, gérer et partager ses badges. La plateforme est en anglais mais très facile d’accès (sinon utilisez Google Traduction pour traduire la page à la volée, ça marche bien) .

badg1

Vous avez quelques possibilités d’inscription. Un fois fait, vous aurez à confirmer votre inscription depuis votre mail.

badbpack

Vous arrivez directement dans votre Backpack, le sac de badges personnel où vous pouvez stocker vos badges de diverses origines.

4 . Créer un émetteur de Badges de compétences

Mais ce que nous voulons, c’est créer et délivrer des badges. Nous allons donc créer un émetteur de badges. Cliquez sur ISSUERS en haut à droite.

badiss

La page de création d’émetteur est simple. Vous pouvez y aller intuitivement ou suivre les instruction ci-dessous. Tout est modifiable ensuite au besoin.issuer

Vous êtes émetteur d’OpenBadges de certification de compétences (Youhou !! classe sur un CV, non ?!!)

bgiss2

Je vous rassure, c’était pour le test, je ne serais pas le certificateur des badges distribués

5 . Créer les badges de compétences

Ah oui, pardon ! Vous n’avez pas de badges à distribuer ! Cliquez sur le bouton CREATE BADGE en haut à droite de l’écran et remplissez le formulaire suivant. L’image à ajouter étant évidemment le badge graphique que vous avez créé en amont, sinon vous pouvez cliquer sur GENERATE RANDOM en face de IMAGE, cela vous crée automatiquement un badge graphique simple. Une fois le formulaire rempli, validez votre badge.

badg3badg2

Vous aurez noté que vous pouvez lier vos badges à une structure de cours préexistante  (Alignment), ajouter des tags pour les retrouver plus facilement et enfin, déterminer une date d’expiration.

A ce stade, vous pouvez distribuer des badges manuellement et individuellement. Il suffit de cliquer sur ISSUER. Vous y trouverez la liste de vos badges et en face du nom du badge, un lien nommé AWARD. En cliquant dessus, vous accédez au formulaire d’envoi du badge. Remplissez le nom du destinataire, son mail et cliquez sur AWARD BADGE.

Le destinataire recevra un mail avec un lien cliquable qui l’enverra sur Badgr. Après avoir créé son compte, son badge s’ajoutera automatiquement à son sac de badges. Il pourra ainsi le partager soit sur son site personnel, portfolio numérique ou sur ses réseaux sociaux, facebook, twitter ou page LinkedIn.

badg4

6 . Collaborer dans la création et la distribution des Badges de compétences

Dans le cadre de certains projets, l’acquisition de compétences peut se faire sur divers lieux ou avec plusieurs personnes. L’émetteur de badges peut donc être multiple. Pour garder une valeur aux badges et ne pas éparpiller l’apprenant et les intervenants, il vaut mieux toujours un émetteur unique : la structure qui a le plus de légitimité. Mais Badgr a prévu le multi-émetteur car on peut gérer une liste de personnel habilité à distribuer ou créer des badges : le Staff. Quand vous êtes sur la page ISSUER, en cliquant sur les 3 points à côté de CREATE BADGE, vous aurez l’option MANAGE STAFF. Cliquez dessus.

staffbad

 

Je vous traduis la page suivante ci-dessous : les possibilités sont Owner (Propriétaire), Editor (Editeur), Staff Member (Membre du staff). Le propriétaire a tous les droits, l’éditeur peut créer des badges, le membre du staff ne peut qu’en distribuer.

staffbad2

Il suffit d’ajouter un mail pour ajouter une personne aux membres du staff. Un détail : cette personne doit avoir créé son compte Badgr au préalable. Si c’est problématique dans votre organisation, vous pouvez par exemple créer des mails Gmail du style Membre1StaffMaBoite@…. que vous inscrivez et distribuez au besoin afin de collaborer sur la création et distribution des badges.

Dans un prochain article, je vous parle de l’organisation des badges en parcours et de l’inscription des apprenants sur ces parcours. Si d’ici là, vous avez une autre vision, un usage ou des outils différents de gestion de badges de compétences, merci de laisser un commentaire ou des liens.

A suivre donc.

Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.