MOOC Enrichir Mutuellement sa Pratique pédagogique Avec le Numérique (EMPAN) | Semaine 2

Les choses sérieuses commencent sur le MOOC Enrichir Mutuellement sa Pratique pédagogique Avec le Numérique (EMPAN). La question « Comment enrichir ses séances en formation présentielle ? » est au cœur des débats et des activités.

Je fais d’ailleurs une parenthèse sur les débats : Il me parait loin le temps où, sur les premiers MOOCs, la moindre réaction entraînait avalanche de retours. Aujourd’hui, et ce n’est pas propre à EMPAN, nous sommes plus comme sur des fils parallèles où chacun y va de son point de vue sans que cela ne suscite discussion. Nostalgie ? non, c’est juste que l’échange est un formidable moteur d’apprentissage et que, même si l’on sent bien la volonté de partage de l’équipe pédagogique (très réactive l’équipe, bravo !), il me parait y avoir moins de ces longs fils de points de vue, ressources, réponses qui était si formateurs. (Bon, en même temps, ma pratique d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et peut être que j’en attends trop…)

La semaine du MOOC EMPAN démarre sur un état de la recherche actuelle sur les usages du numérique en éducation/formation par André Tricot, Enseignant-Chercheur à l’Université de Toulouse. Motivation, modification potentielle des apprentissages, fonctions pédagogiques des outils : Tiens ? de quoi replacer le modèle SAMR et la fiche toujours parfaite de Christophe Rhein. Pour synthétiser, un framapad collaboratif se lance sur ces sujets : les bonnes bases sont là !

Puis vient une série de vidéos sur nos environnements de formation : Formation initiale, ESPE, CNAM, AFPA (Eh oh, dans les Greta aussi, il se passe des choses 😉 ) et leur lot de quiz de compréhension. Ces quiz sont violents : 5 ou 6 questions et une seule vérification finale possible : là au moins, on sait qu’on est dans un univers habitué aux validations ! C’est pas du « si vous loupez, vous pouvez recommencer jusqu’à réussir » … Ouf, je passe cette étape avec 92% de réussite et même pas honte de mes deux mauvaises réponses que je considère presque aussi bonnes que les vraies (Oui, bon ça va, je remédie à mes erreurs…)

Je mesure l’intérêt de ces vidéos car elles montrent de belles expériences, des outils ludiques (Kahoot (j’en parlais il y a peu avec ma fille étudiante), Facebook, nuages de mots), des apprenants enthousiastes. Cela doit pouvoir donner envie de s’y mettre, au numérique en formation, si ce n’est déjà fait.

Justement pour aider, l’activité de la semaine, c’est la mutualisation de fiches-outils sur un Wiki avec les catégories suivantes (une typologie d’outils numériques ?) : Créer, Evaluer, Collaborer, Gérer- planifier, Communiquer, S’informer, Archiver- stocker, Traiter des données, Se former, autres non classés.

Sur un modèle prédéfini, l’idée est de proposer un outil numérique et des usages associés. Comme c’est une méthode que j’utilise avec mes apprenants (Vous utilisez un outil, démontez-le pour voir ce qu’il a dedans), J’avais un peu d’avance. J’ai d’abord fait une fiche rapide sur Framemo (fiche à lire ici et j’en ai parlé avec un tuto là), un outil qui me parait idéal pour débuter le numérique en pédagogie : un (ou plusieurs) ordinateur, un vidéoprojecteur, des élèves, un sujet de débat et hop, on a une jolie séquence pédagogique incluant le numérique (Oui, c’est bien d’aller un peu plus loin, d’écrire des objectifs, mais c’est aussi dans le sens de facilitation que je parle).

frm

Et puis j’ai ajouté une seconde fiche sur Trello, l’outil qui nous a tant fait avancer sur certains des projets du Laboratoire des Apprentissages du Numérique (Fiche à lire ici).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *