MOOC « Enrichir Mutuellement sa Pratique pédagogique Avec le Numérique (EMPAN) »

Je soulignais l’autre jour la multiplicité des propositions des MOOC de France Université Numérique dans le domaine de l’éducation et de la formation. C’est en fait pire que je ne pensais : le MOOC Enrichir Mutuellement sa Pratique pédagogique Avec le Numérique (EMPAN) vient de démarrer et cela devient très compliqué de tout suivre. Je pense (malheureusement) que, pour mon cas, le MOOC SF va faire les frais de cette multitude mais les aspects professionnels des MOOC EMPAN et EFAN EMI sont plus attrayants.
En ce qui concerne le MOOC EMPAN, le premier travail, en plus de la présentation habituelle et quelques éléments de prise en main, tourne autour d’une vidéo de témoignage d’Eric BRUILLARD, professeur des universités  à Paris Descartes. Celui-ci développe un point de vue sur les compétences mobilisées par l’enseignant et le formateur. L’activité de la semaine demande de retranscrire par une représentation graphique une partie des éléments du discours d’Eric Bruillard en s’intéressant à l’extrait traitant du cœur de métier d’enseignant et formateur : Concevoir, mettre en œuvre, évaluer …

Pour ma part, j’ai donc utilisé easel.ly, un outil d’infographie en ligne pour réaliser un diagramme reprenant le rôle et les compétences du formateur avec quelques verbes d’actions.

Une première version mise en ligne m’a permis d’avoir retour d’un membre de l’équipe pédagogique (croisé sur d’autres MOOC, merci Patrick Lachassagne), cela plus mes propres doutes et questionnements m’ont amené à proposer une seconde vision que je partage ici. Ce visuel intègre une spirale plutôt qu’un cercle (cercle très utilisé par d’autres participants au MOOC mais me paraissant très ego centré), la spirale symbolisant mieux l’évolution dans laquelle on inscrit nos apprenants. Des « et… » sont ajoutés en fin de chaque item afin d’ouvrir aux potentiels que sont les formateurs à la fois dans leurs spécificités et dans leur ensemble :

JNSEMPAN2

 

Tout cela pour dire que nous n’en sommes qu’à la semaine 0 mais que déjà, les stimulations attendues sont là.

Sur le plan technique,  easel.ly, dans sa version gratuite, ne propose qu’un enregistrement en basse définition. Je mets donc l’image en plein écran (touche F11) et je fais un copié de l’écran (touche impr/écran). Je colle ensuite mon image dans un logiciel graphique (Dans mon cas, le Freeware Photofiltre) pour le rogner et le redimensionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *