Projet “Mémoire 14-18” en Histoire

2018 marquait le centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale. Tout au long de 4 années passées, des commémorations ont eu lieu un peu partout en France et dans le monde. Pour participer à ces commémorations, la recherche et documentation ont été et sont toujours essentielles. Des bases de données internet diffusent de nombres informations sur les soldats Morts pour la France pendant ce conflit.

Un de mes projets commémoratifs, avec mes groupes d’apprenants en CAP ou sur de la pédagogie de projets en stage d’insertion professionnelle, a été de faire des recherches sur les soldats inscrits sur le monument aux morts de certaines de nos villes de Creuse.

En cette période de confinement, afin de mieux comprendre une partie de notre histoire et rendre hommage à ces soldats qui ont affronté une guerre réelle, nous pouvons donc appliquer ces recherches à nos ancêtres ou à la ville dans laquelle nous vivons, par exemple, et cela depuis chez nous.

Cette page va vous expliquer comment faire.

Attention, ce n’est évidemment une activité ludique à réaliser avec de jeunes enfants. Cela demande l’accompagnement d’un adulte car l’activité a tendance à rendre très réels les stigmates de la première guerre mais ce travail s’inscrit dans un certain nombre de programmes scolaires et peut être réalisé par un groupe d’apprenants sur un temps de projet collectif distant, en regroupant les recherches sur un document collectif ou un blog de classe par exemple.

1. Retrouver la liste des Morts pour la France de votre ville.

Pour cela, une liste existe déjà. Elle est visible sur le Monument aux morts de la ville. Pour retrouver cette liste, vous pouvez évidemment aller devant ce monument pour faire un relevé mais il est aussi possible d’utiliser un site internet répertoire comme le Mémorial GenWeb :

http://www.memorialgenweb.org/

Choisissez «  Les monuments et les morts »

Sur la carte de France, choisissez votre département

Puis cliquez sur l’initiale de votre ville et choisissez le nom de votre ville dans la liste qui s’ouvre.

Vous arrivez sur la liste des Morts pour la France de votre ville. Attention, même si elle est officielle, elle peut contenir des erreurs et il peut y avoir des omissions. Ce travail a souvent été fait dès la fin de la guerre et le répertoire des morts n’était pas toujours à jour.

2. Retrouver les Fiches « Morts pour la France »

Nous allons maintenant faire des recherches à partir des noms de cette liste (ou bien d’une autre, de noms au hasard ou de votre nom de famille): Pour cela, un site internet est une référence : « Mémoire des hommes ». Il regroupe les fiches de tous les soldats reconnus « Mort pour la France »

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Sur la page d’accueil, cliquez sur « Première Guerre Mondiale »

Puis sur la page suivante : « Morts pour la France de la Première Guerre Mondiale »

Et sur la page qui s’ouvre sur « Faire une recherche »

Remplissez le formulaire de recherche avec les données que vous avez : nom, prénom et département de naissance et cliquez sur « Rechercher »

Le site vous propose une réponse. Il y en a parfois plusieurs, il faudra alors faire plus de recherche pour déterminer quel est le soldat concerné : le département de naissance peut être une indication, son ou ses prénoms …

Une fois repéré, cliquez sur le petit logo représentant un oeil, sous le mot Images, pour aller sur sa fiche :

La lecture de cette fiche nous donne de nombreuses informations sur ce soldat : régiment, cause du décès, lieu …

3. Retrouver les Sépultures de ces soldats

Evidemment, le meilleur moyen de retrouver des sépultures de soldats décédés, c’est le cimetière de la ville. Pourtant ils ne sont que quelques-uns dont le corps a été rapatrié dans la famille.

Pour faire plus de recherches, si l’on revient sur la page d’Accueil du site « Mémoire des Hommes », on peut trouver un lien vers un répertoire de sépultures : cliquez sur « Conflits et opérations » puis sur « Sépultures de Guerre »

Puis sur « faire une recherche » dans la nouvelle page

Et remplissez le formulaire.

Cette partie du site est source de déceptions car on ne sait pas ce que sont devenus les corps de nombreux soldats. Certains sont restés sur le champ de bataille, d’autres ont disparu, de nombreux n’étaient pas identifiables et il y a souvent eu des enterrements en fosse commune. Le nombre de morts était tel que l’administration a été dépassé (27000 soldats morts sur la seule journée record du 22 Août 1914).

On trouve quand même certains noms et l’on peut savoir où sont enterrés quelques soldats de nos villes.

4. Retrouver les fiches matricule des soldats

Pour trouver plus d’informations sur ces soldats, nous pouvons rechercher leur fiche matricule : C’est la fiche militaire où l’administration enregistrait les informations. Elles sont actuellement numérisées et en ligne grâce au site des archives départementales de nos départements.

Pour la Creuse par exemple, allez sur http://archives.creuse.fr/, puis cliquez sur « Archives numérisées »

Puis cliquez sur « registres matricules recherche nominative et par index»

Dans la page suivante, remplissez le formulaire avec les données que vous avez pu trouver par exemple sur la fiche MPF : nom, prénom, date de naissance et cliquez sur « recherchez »

Avec de la chance, car ils ne sont pas tous accessibles, vous allez tomber sur un lien vers le registre militaire du soldat que vous recherchez :

Cliquez sur le logo Oeil sous le mot Images pour afficher le registre. Vous pouvez zoomer sur la feuille avec la petite fenêtre de droite.

Cette fiche matricule vous donne de nombreux renseignements sur le soldat concerné : ses caractéristiques physiques, son régiment mais aussi son parcours pendant la guerre.

Parfois ces fiches vous donneront de nouvelles pistes de recherches à effectuer : décès sur un bateau qui a coulé, dans un accident de train, etc, et, peut être, vous aideront à mieux comprendre ce qu’ont pu subir ces millions de soldats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.